Les matériaux naturels proposés par Authentic Material ont tous une histoire particulière… L’art permet de mettre en scène cette histoire qui sera ensuite adaptée selon l’artiste.  Alexia Tailleur, artiste plasticienne qui allie la photographie avec la feuille d’or, a travaillé notre matière «  Corne Originale » pour l’exposition « D’or et de Bronze » à la Galerie Géraldine Banier à Paris. Découvrez son témoignage pour son œuvre « Fragment »…

« La base de mon travail, c’est la photographie. J’apprécie prendre des photos de ce qui m’entoure, des endroits que j’ai visité… J’ai fait pas mal de peinture et de dessin par le passé.

Les photos que je prends ont un lien avec le thème majeur de mes œuvres : les différents éléments qui composent la vile. J’adopte une approche urbaine et sociale dans mon travail. Je suis quelqu’un d’engagé et je souhaite montrer autre chose que ce que les gens peuvent voir au quotidien et ce qu’ils peuvent imaginer. Je veux donner du sens à mon travail, c’est pourquoi le choix des matières utilisées est primordial pour illustrer le thème abordé.

J’ai découvert la feuille d’or lorsque je vivais en Italie. J’ai appris la technique de l’icône et la pose de la feuille dans une abbaye. Plus tard, j’ai pu découvrir une autre technique de travail de la feuille d’or à l’atelier de restauration de la ville de Toulouse. Cette matière a suscité mon intérêt pour sublimer mes photos. Je souhaite mettre en lumière des instants, une rencontre à un moment précis.

C’est ce qui a été le cas pour Authentic Material. Il s’agit avant tout d’une rencontre humaine avec l’équipe et d’une rencontre avec la matière. C’est cela qui a déclenché mon travail.

J’étais intéressée par les chutes de la matière « Corne Originale », pour sa couleur noire intense, et les valeurs liées à cette dernière : matériau naturel et organique, issu de l’innovation et faisant référence au terroir.

J’avais le souhait de confronter ce matériau avec la feuille d’or et le papier calque afin de travailler sur le contraste et l’assemblage de ces matières pour délivrer un message.

Les chutes de matière étaient le plus intéressant par rapport à mon projet « Fragment ». Mon objectif était de mettre en avant la matière et la sublimer en la reliant avec les thèmes que j’aborde d’habitude. Il fallait réfléchir à l’agencement des chutes de matière tout en y apposant mes photos et la feuille d’or pour créer l’œuvre.

C’est au fur et à mesure du travail de la matière que l’idée de l’exposition est née : des fragments de matière organique faisant appel à la nature représentant les noms de rue de Paris où il y a eu des attentats. 

Pour la suite, je m’intéresse à la matière « Cuir Original » développée par Authentic Material. Le cuir fait référence à plusieurs pistes de travail pour moi, et peut être relié à de nombreuses thématiques que je souhaite explorer. »

Découvrez l’exposition complète « D’Or et de Bronze » jusqu’au 27 mai à la galerie Géraldine Banier, 54 rue Jacob 75006 à Paris.